L’entrepreneur et le syndrome de l’imposteur

8 juin 2022

On est tous passé par là quand on se lance dans l’entrepreneuriat… On ne se sent pas légitime, on se met à douter de son succès, on fixe des prix bas parce qu’on a du mal à prendre conscience de sa propre valeur. Ou encore on se compare aux autres et on se dit qu’on n’est pas à la hauteur. Tu te reconnais là dedans ? Alors cet article est fait pour toi. Je t’explique tout sur ce fameux syndrome de l’imposteur dans l’entrepreneuriat.

le syndrome de l’imposteur, c’est quoi exactement ?

Le syndrome de l’imposteur concernerait environ 70% de la population. C’est énorme ! Mais de quoi il s’agit exactement ?

C’est en 1978 que le terme “syndrome de l’imposteur” a vu le jour: deux psychologues américaines décrivent pour la première fois ce syndrome intriguant. C’est en observant des femmes qui réussissent professionnellement qu’elles se rendent compte que ces dernières ne se sentent pas légitimes. Elles pensent que leur réussite est dû à de la chance ou encore ont peur qu’on les considère comme incompétentes.

Le syndrome de l’imposteur est un mécanisme psychique qui crée un sentiment de doute envers ses propres compétences. Tu te dis peut-être que tu ne maîtrises pas assez un sujet donc tu ressens le besoin de faire tout un tas de formations pour te sentir légitime. Ou encore, tu as peur que tes tarifs paraissent trop élevés par rapport à la valeur que tu apportes.

Bref tu l’auras compris, si tu as tendance à te dévaloriser, à ne pas te sentir à la hauteur et à te dire que tu n’es pas légitime, tu es probablement touché par le syndrome de l’imposteur.

Pourquoi en tant qu’entrepreneur on est particulièrement sensible au syndrome de l’imposteur ?

On parle beaucoup du syndrome de l’imposteur dans l’entrepreneuriat. Et pour cause, en tant qu’entrepreneur on a de nombreuses raisons d’être touchés. En voici quelques unes.

parce qu’on porte plusieurs casquettes

En tant qu’entrepreneur, on a souvent plusieurs casquettes à porter. Non seulement on exerce notre métier principal, mais en plus de ça (au début en tout cas), on a la pression de devoir trouver des clients, gérer notre communication, notre comptabilité etc… Bref, de nombreux domaines dans lesquels on a pas toujours l’expertise nécessaire. Et bien-entendu, lorsqu’on se forme sur quelque chose de nouveau, on se sent rarement en contrôle total. Il est donc facile de douter de ses capacités, de ne pas se sentir légitime et donc de connaître ce fameux syndrome de l’imposteur.

Parce qu’on est les seuls responsables

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, en général on ne peut compter que sur soi-même puisque l’on devient son propre patron. On ne peut donc plus se reposer sur quelqu’un d’autre ou bien demander de l’aide à son boss. On est d’accord, la liberté a de nombreux avantages mais cela peut aussi faire peur. Car quand tu es entrepreneur, tu deviens le seul responsable des résultats de ton entreprise (du moins quand tu es auto-entrepreneur). Ce qui peut mettre la pression, créer de l’anxiété et des doutes. On se demande si on est assez bon pour réussir, on se dévalorise et on peut tomber dans le cercle vicieux du syndrome de l’imposteur

Parcequ’on a tendance à être perfectionniste

Lorsque l’on travaille pour soi, on a souvent tendance à être perfectionniste. C’est tout à fait normal ! Notre entreprise est en quelque sorte notre bébé et les résultats reflètent directement notre valeur professionnelle (même si on est d’accord que c’est bien plus compliqué que ça). Du coup, on a tendance à vouloir exceller dans ce qu’on fait et lorsque le travail n’est pas parfait on se dit que ce que l’on fait n’est pas à la hauteur. Et bien évidemment, si les résultats ne correspondent pas à ce que l’on attend de soi-même, on se sent comme un imposteur. 

Le syndrome de l’imposteur est-il un frein à la réalisation de nos objectifs ?

Alors, on est d’accord que le syndrome de l’imposteur dans l’entrepreneuriat ne génère pas un sentiment très agréable. En revanche, on peut aussi le voir comme quelque chose de positif si ce dernier ne nous empêche pas de passer à l’action. En effet, avoir peur de ne pas faire les choses comme il faut peut pousser à en faire plus et à faire mieux que quelqu’un qui se repose sur ses lauriers.

N’oublie pas que tout est une question d’état d’esprit. Si tu sens que ce syndrome t’empêche de passer à l’action et d’obtenir les résultats que tu souhaites, le mieux est de faire un travail là-dessus et de t’en débarasser pour de bon. Rappelle-toi également que tes clients apprécies sûrement tout ce que tout ce que tu donnes pour les satisfaire et ne te percoivent pas du tout comme un imposteur. C’est uniquement TA perception de toi-même.

Comment en finir avec le syndrome de l’imposteur ?

Même si le syndrome de l’imposteur peut te pousser à te dépasser, il peut tout de même être très handicapant. Si tu as envie de t’en débarrasser, je te donne des conseils juste en dessous.

Commence par bien t’organiser

Qu’est-ce que cela a à voir avec le syndrome de l’imposteur dans l’entrepreneuriat ? Et bien quand tu ne te sens pas légitime, tu as tendance à trop en faire et à facilement te sentir débordé. Et c’est un cercle vicieux, plus tu es sous l’eau, plus tu te dis que tu n’y arriveras jamais. Alors l’organisation est primordiale pour se sentir plus en contrôle sur la situation. Si tu veux découvrir des outils qui t’aideront à mieux t’organiser, je te conseille de lire cet article.

Arrêter d’être aussi dur envers soi-même

Je sais bien que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais essaye d’être plus indulgent envers toi-même et de te détacher de ce besoin de parfaire pour pouvoir te sentir plus légitime. Tu peux choisir dès maintenant de croire en toi, en tes capacités, pour te donner la chance d’y arriver.

Pratiquer la pensée positive

Pour t’aider à croire en toi et pour arrêter de te dévaloriser, tu peux pratiquer la pensée positive. Au lieu de te dire “je n’y arriverais jamais, c’est trop dur” ou bien “les autres font tellement mieux que moi”, répète-toi “je vais y arriver, j’en suis capable” ou bien “je ne suis pas les autres, je suis unique et je suis très bien comme je suis”.

Ces exercices d’affirmations positives t’aideront à prendre confiance en toi. Je sais que cela peut sembler un peu simple mais le pouvoir de la pensée n’a pas de limite. Tu peux te créer ta propre réalité, dans laquelle tu es un super entrepreneur successful et qui déchire tout. Et ce qui est génial c’est que si toi tu y crois, les autres y croiront aussi.

Alors, prêt à en finir avec le syndrome de l’imposteur dans ton quotidien d’entrepreneur ?

Tu souhaites vendre tes services sur Instagram plus facilement ?

Télécharge dès maintenant ta masterclass 100% gratuite ⬇️ 

 

Découvre les 4 étapes pour mieux vendre tes services sur Instagram.

Et repars avec des outils concrets pour t’aider dans ta comm’ !

 

Ces articles pourraient t’intéresser

Surmonter le doute de l’entrepreneur

Quel entrepreneur ne s’est pas mis à douter sur ses choix professionnels ? Ai-je pris la bonne décision en quittant la sécurité du salariat pour l’incertitude de l’entrepreneuriat ? Vais-je réussir à développer mon activité et à maintenir un chiffre d’affaires...

lire plus

Être un entrepreneur introverti: comment faire ?

Être entrepreneur est-il compatible avec l’introversion ? On voit souvent les entrepreneurs comme des personnes extraverties, capables de faire des discours devant des centaines de personnes et qui ont confiance en elles. Mais qu’en est-il des personnes introverties ?...

lire plus

Réussir un lancement : les étapes importantes

Si tu es entrepreneur et que tu proposes des produits ou des services en ligne, réussir un lancement va être important pour promouvoir ta nouvelle offre va être très important ! Ce dernier te permettra de mettre toutes les chances de ton côté pour atteindre tes...

lire plus

0 commentaires

Laisser un commentaire

Rejoins-moi sur Instagram

J’y partage quotidiennement mes astuces marketing et mon aventure entrepreneuriale.

Découvre mon univers et connectons ensemble !